1. Renforcer la connaissance de la culture nationale
  2. Créer un cadre de dialogue entre les différents groupes ou Associations de la jeunesse et des autorités de la base au sommet afin de préserver l’environnement, consolider la paix, la démocratie et la solidarité mutuelle pour les générations futures ;
  3. Accompagner les mouvements coopératifs spécialisés dans l’agriculture écologique et bio pour promouvoir le travail décent et lutter contre le chômage des jeunes ;
  4. Contribuer à la réduction du taux de malnutrition affectant surtout les enfants de moins de 5ans ainsi qu’à l’amélioration de la sante de la population ;
  5. Défendre les droits de l’enfant, le bien-être de la jeunesse et lutter contre les violences basées sur le genre et les inégalités hommes et femmes ;
  6. Soutenir les petites entreprises des jeunes par des formations continues en matière de l’entrepreneuriat et faciliter leur accès aux financements par des projets à volet crédits et des plaidoyers auprès des institutions financières.